Longe côte

2023-LCMA-SNC--5Le longe côte

Le longe côte marche aquatique consiste à marcher en milieu aquatique (océans, mers, lacs…) avec une hauteur d’eau située entre le nombril et les aisselles. L’activité se pratique à plusieurs tout au long de l’année, sur des plages de sable à faible devers ne présentant ni obstacle majeur, ni risque particulier.

Le longe côte est à l’origine une méthode de musculation avec pagaie conçue pour l’entraînement des rameurs. Née en 2005 sur le littoral du nord de la France, cette pratique a été élaborée par Thomas Wallyn, un entraîneur professionnel d’aviron, à la recherche d’une activité de renforcement musculaire et cardiovasculaire sans traumatisme articulaire.

Grâce à ses vertus et sa convivialité, l’activité connaît un très fort engouement et se pratique désormais sur la majorité du littoral français et depuis peu, en milieu lacustre.

Intérêts et bienfaits

      > une pratique accessible à tous : inutile d’être sportif confirmé, il suffit d’adapter sa pratique à son niveau et être encadré par un animateur diplômé (un avis médical au préalable est souhaité).

      > une activité salutaire au bien-être et à la santé : elle permet un renforcement musculaire et cardiovasculaire sans traumatisme articulaire, favorise la circulation sanguine et améliore l’équilibre et l’endurance.

      > un moment de plaisir et de convivialité : activité bienfaisante et relaxante. Chacun avance à son rythme tout en partageant le plaisir de se retrouver en groupe pour une activité vivifiante en plein air.

Conditions de pratique

Lieu de pratique

Le longe côte – marche aquatique se pratique sur un itinéraire situé :

     ‐ dans une zone d’eau maritime

     ‐ principalement dans «la bande des 300 mètres», c’est‐à‐dire dans un périmètre où s’exerce la compétence des communes et de l’état en matière de sauvetage en mer (loi littoral du 3 janvier 1986)

     ‐ sur des plages de sable à faible devers ne présentant ni obstacle majeur, ni risque particulier préalablement évalué.

Equipement

L’équipement est fonction de l’état du milieu aquatique, de la température de l’eau et des conditions météorologiques. Le port de vêtements en néoprène est conseillé : combinaison, shorty, gants, bonnet ou cagoule (pour limiter le risque d’hypothermie). Le port de chaussons aquatiques ou chaussures est obligatoire : Ils permettent de limiter le risque de blessure aux pieds. L’utilisation d’ustensiles de propulsion tels que la pagaie participe efficacement à l’équilibre et à la propulsion.

Une pratique encadrée et sécurisée dans les clubs affiliés à la FFRandonnée

La FFRandonnée, délégataire de la discipline par le ministère des Sports, impose la présence d’un animateur diplômé et d’un assistant par tranche de 20 pratiquants.  

La pratique du longe côte marche aquatique implique le respect de quelques règles de sécurité, de priorité et de convivialité.

Voici les 5 règles essentielles à suivre pour que le longe côte marche aquatique reste un plaisir.

Article extrait du site de la FFRP.

 

 

Animateurs

Jean-Michel

Brevet fédéral

Jean-Michel
Jacques

Brevet fédéral

Jacques
Robert

Brevet fédéral

Robert