Imprimer

Marche nordiqueCette façon de marcher dynamique qui mobilise l’ensemble du corps fait de plus en plus d’adeptes.

Principes

Plus dynamique que la randonnée, la marche nordique a pour principe d’accentuer le mouvement de balancier naturel des bras à l’aide de deux bâtons. Le corps est ainsi propulsé vers l’avant.

On va plus vite,  plus loin avec moins de fatigue.

La dépense d’énergie est accrue et le plaisir de la pratique arrive dès les premières foulées car la technique est simple.

Accessible à tous,

Cette nouvelle pratique ravira les jeunes ou moins jeunes, quelle que soit leur condition physique. C’est un sport familial et convivial qui regroupe un large public.

La Fédération Française d’Athlétisme est délégataire de la marche nordique. Elle en définit les normes.
Elle collabore avec la FFRandonnée pour développer l’activité en France et propose des formations d’animateur. Cette pratique est appelée à se développer dans les clubs de la FFRandonnée. À ce jour, 7% des clubs proposent ainsi cette activité, dont Sport-Nature CARNOUX.

 

Déroulement d’une séance

La marche nordique se déroule sous la forme d’une séance de 1 heure 30 à 2 heures.
Chaque séance est découpée de la même façon : (1 heure – 1 heure 30)

  1. Échauffement musculaire et articulaire (10 minutes)
  2. Technique et principe de la marche Nordique, initiation, perfectionnement
  3. Utilisation sur terrain varié avec quelques exercices
  4. Étirements et récupération (10  minutes)

 

Avantages

  1. La technique de la marche nordique, dérivée du ski de fond met en exercice la plupart des muscles du corps :  les parties supérieures, bras, pectoraux, dorsaux, les abdominaux, les parties inférieures, cuisses, mollets ainsi que des muscles moins connus  appelés profonds, plus proches de la colonne vertébrale.
  2. Une meilleure respiration et oxygénation de l’organisme : +60% par rapport à la marche normale.
  3. Un allié dans une démarche d’amincissement : les graisses sont brûlées de manière plus importante.
  4. Une fortification des os provoquée par les vibrations.

 

Equipement

Batons

 

- Les bâtons
Composants : mélange de fibres de verre et de carbone. Ils se doivent d’être mono brin, solides, souples et confortables.

- La longueur des bâtons : dépend de la stature du marcheur.  La longueur idéale = la stature de l’utilisateur (en cm) X 0,70.  On peut également évaluer la hauteur de façon plus approximative : taille – 50 cm.
Le marcheur plus sportif choisira une longueur un peu au dessus pour gagner en vitesse.

- La dragonne ou gantelet : Elle est primordiale dans le sens où elle permet d’ouvrir la main pour prolonger la poussée et lui donner toute son efficacité.  La maîtrise du bâton s’en trouve facilitée.

- Les chaussures

Elles sont à choisir en fonction du terrain : baskets running, chaussures de randonnée à tige basse, chaussures de raid,

 

Contact

Jacques ROUX

Animateur Marche Nordique

GSM : 06.84.50.08.76