Grand Rouvière

Après le "force 7" d'hier, cet après-midi nous réserve un temps doux, ensoleillé et calme ... une belle annonce de printemps ! De plus, le chemin, sans dénivelée notable, est particulièrement facile. Ombragé au début, ensoleillé ensuite, même le sol parait doux sous nos solides chaussures de marche.

Et puis, ce vallon de Grand Rouvière semble être un coin de paradis. Au-delà de quelques maisons, les vignes bien entretenues et entourées de forêts donnent une impression d'ordre et de sérénité propice à nous ressourcer en ces temps tumultueux.

 

 Rouvière, Rouvière ... ce nom n'est pas rare dans notre région. Il semble avoir comme origine les "chênes rouvres", espèce capable de vivre plusieurs siècles. En effet, en contrebas, nous apercevons quelques beaux chênes qui pourraient avoir 400 ans ... Vous vous rendez compte, Henri IV ou Louis XIII auraient pu voir ces arbres sortir de terre ! Quiétude et continuité du temps nous appellent ici à quelque modestie sur notre bref passage sur terre ...

Ce domaine, sous nos yeux, c'est 50 ha plantés de vignes sur un terrain caillouteux. Ce n'est pas un hasard: la chaleur solaire emmagasinée le jour dans la pierre est restituée durant la nuit. Cela permet d'éviter les trop grands écarts de température et ainsi de contribuer à une maturité optimum des raisins. Le mistral qui s'engouffre dans le vallon s'en mêle également ! Il favorise la pollinisation naturelle et évite humidité et maladies. Dans la région, on sait que le mistral a ses vertus. Au 18ème siècle, sur Le Frioul, n'avait-on pas construit l'hôpital Caroline sans fenêtres ? En effet, l'idée de l'époque était d'utiliser le vent pour disperser les miasmes des patients suspectés d'être porteurs de germes (de la peste, par exemple).

AOC Côtes de ProvenceIci, situé entre les célèbres appellations Bandol et Cassis, on fait un Côte de Provence AOC de très bonne tenue (aujourd'hui, en langage européen, on dit AOP : Appellation d'Origine Protégée). La cuvée "Vieille Vigne" a d'ailleurs été récompensée plusieurs fois (médaille d'argent 2013 et médaille d'or 2014 pour les rosés au Concours Général Agricole de Paris).

Christiane, née ici au milieu des vignes, nous rappelle que c'est la famille Leydier qui, depuis cinq générations, prend soin de ce domaine. Les récoltes sont vinifiées à la coopérative "Les Vignerons de Coopérative Vinicole de Roquefort la BédouleRoquefort la Bédoule" mais restent parfaitement identifiés "Grand Rouvière". D'ailleurs, Denis Leydier a longtemps été président du conseil d'administration de la coopérative. Au demeurant, cette dernière accueille les récoltes de 70 vignerons de la commune dont une dizaine constitue 90% de cette manne et ainsi peuvent en vivre. La coopérative produit 70% d'AOC (et le reste en Vin de Pays) constitué pour moitié d'excellents rosés. D'ailleurs, les cuvées d'exception "Sur un air de mistral" ont également eu les honneurs des concours les plus prestigieux.

Grand Rouvière n'est pas le seul domaine important à Roquefort la Bédoule. On connait également Barbanau et Roquefort (dont le propriétaire Raimond Villeneuve de Flayosc est l'arrière petit fils de Benoit Hippolyte Villeneuve de Flayosc qui, au 19ème siècle, inventa la chaux hydraulique; d'ailleurs, sur le territoire de la commune, on peut observer les anciennes carrières et fours qui ont permis cette fabrication). Ces deux domaines Agriculture biologiqueproduisent un vin labellisé AB (Agriculture Biologique) dont on connait les critères stricts d'attribution et qui, bien sûr, sont très appréciés pour cela.

Bien que ce soit le sens de l'histoire, chacun sait la difficulté (dans notre environnement actuel) pour que soient parfaitement respectées ces règles. Un exemple connu: en 2007, sur le territoire français, une "attaque" sévère de mildiou a contraint certains exploitants à employer des produits chimiques sans lesquels les pertes auraient été irrémédiables. Donc, coup de chapeau à ces vignerons qui s'engagent dans le 'bio" !

Pourtant Grand Rouvière est labellisé dans une autre catégorie: celle de la "culture raisonnée". Agriculture raisonnéeLà aussi, l'objectif est le respect des écosystèmes mais cela dans le cadre d'une approche raisonnable, progressive et réaliste. Cette démarche, nuancée, permet de concilier demande du marché (qualité à prix abordable) et protection de l'environnement.

Longue vie à nos amis vignerons de Roquefort la Bédoule! c'est avec grand plaisir que nous buvons cet excellent vin à leur santé.

Merci pour votre attention et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Alain Frébault le 27.02.2015

 

Alain Frébault - Conteur des sentiers   Conteur de sentier

   ... c'est quoi ?

   ... c'est qui ?


c'est un tchatcheur de quartier ... à la campagne ...

c'est un rêveur idéaliste qui nous fait partager l'émotion ressentie lorsqu'on découvre les traces que nos ancêtres ont laissé là, au détour du chemin ...

Découvrez le ici ...

Toponymie

Les noms, les lieux que nous rencontrons au cours de nos randos...

 

   Venez les découvrir  

 

Aller au haut